Ti Jos (75014)

Créée en 1937, Ti Jos abrite une crêperie, dans son mobilier d’époque, l’une des plus anciennes de la capitale. Cet établissement est considéré comme un haut lieu de la culture bretonne. Dans l’ancien Ti Jos se rencontrent les gens de Bretagne de toutes opinions politiques et le dimanche midi, le repas se termine par un « fest-deiz ». A partir des années soixante Monsieur Yves Ollitrault fils organise des petits concerts qui contribuent au départ au renouveau celtique avec des chanteurs comme Glenmor, Alan Stivell, Gilles Servat  et comme écrivains Xavier Grall, Morvan Lebesque (éditoriaux du Canard Enchainé). Dans les années 70, le Ti Jos voit défiler tous les grands groupes irlandais (Les Chieftains, les Dubliners, Christie Moor, les Wolfe Stones). Après leur passage à l’Olympia, ils viennent passer leur soirée au Ti Jos et terminent toujours par un « bout » avec tous les musiciens bretons.  Ti Jos a reçu aussi les Nouveaux Réalistes, groupe fondé en 1960 par le peintre Yves Klein et le critique d’art Pierre Restany, composé de Arman, François Dufrêne, Raymond Hains, Martial Raysse, Daniel Spoerri, Jean Tinguely, Jacques Villeglé, rejoints peu après par César, Mimmo Rotella, Niki de Saint-Phalle et Gérard Deschamps, puis Christo.

Aujourd’hui encore le Ti Jos permet aux jeunes musiciens de se produire et de se faire connaître.

ostaliri-ti-jos-retour-aux-sources-pour-gwennyn
Ostaliri ti Jos : retour aux sources pour Gwennyn

Ti Jos
30 rue Delambre 75014 Paris

Vous aimerez aussi...