Rue de Bretagne (75003)

1024px-PlacedeFranceLa rue de Bretagne est une rue du 3e arrondissement de Paris qui doit son nom au projet de la place de France, d’Henri IV. En 1610, Henri IV envisagea de doter la capitale d’un ensemble monumental, la place de France. Celle-ci avait été dessinée par les ingénieurs Aleaume et Chastillon, sous l’autorité de Sully. Elle aurait été le point de convergence de huit rues, portant toutes des noms des principales provinces françaises : Picardie, Dauphiné, Provence, Languedoc, Guyenne, Poitou, Bretagne, Bourgogne. Ces rues se seraient terminées sur cette place, par sept pavillons identiques, dotés d’arcades en rez-de-chaussée, et avec au sommet, un lanternon et des poivrières. La mort d’Henri IV interrompu la réalisation de ce somptueux projet. Il donna toutefois naissance vers 1626, après le lotissement de la partie nord du Marais par l’entrepreneur Charlot, à tout un quartier neuf que desservirent les rues Charlot, de Poitou, de Saintonge, de Bretagne, de Picardie, du Forez, du Perche, de Beauce et de Normandie, toutes situées aujourd’hui dans le 3e arrondissement. La rue de Bretagne longe le square du Temple puis la mairie du 3e arrondissement et est très commerçante. Le marché des Enfants-Rouges possède deux entrées sur la rue. Le site est desservi par les stations de métro Saint-Sébastien – Froissart, Filles du Calvaire et Temple.

 

Projet de la place de France en 1610, par Claude Chastillon.

Vous aimerez aussi...