Le mariage par procuration

Albrecht_Dürer_084bMaximilien Ier de Habsbourg, archiduc d’Autriche, roi des Romains de 1486 à 1519, puis Empereur germanique de 1493 à 1519, épouse en 1490 Anne de Bretagne, par procuration. Cette union entre Maximilien et Anne devait permettre à la Bretagne de garder une indépendance totale vis à vis de la France et de l’Angleterre. Or, Maximilien retenu en Allemagne, ne peut être présent pour le mariage. Une coutume allemande est alors proposée. Après une messe solennelle, célébrée par l’évêque Guibé, dans la cathédrale Saint-Pierre de Rennes, le 19 décembre 1490, une cérémonie particulière est organisée le soir même en présence des conseillers d’Anne et de Maximilien : « Anne couchée sur un lit de parade avait sorti sa jambe gauche dénudée, et Wolgang de Polham, porteur de la lettre de demande en mariage, debout à côté du lit, aurait mis sa jambe gauche à côté de celle d’Anne pour signer l’union de son maître avec la duchesse ». Ce mariage fût contesté par le roi de France Charles VIII qui, envahissant la Bretagne, fait annuler le mariage en s’appuyant sur le traité du Verger qui interdisait à Anne de Bretagne de se marier sans l’accord du roi de France.

Maximilien Ier peint par Albrecht Dürer

 

 

Vous aimerez aussi...